Coups de coeur

   ♥♥♥ LES COUPS DE CŒUR 2019 ♥♥♥
Changer le sens des rivières / Murielle Magellan
Peut-on changer le cours de sa vie ? À vingt ans, des rêves plein la tête, Marie n’a pas eu la chance d’étudier. Elle n’a connu que la galère des petits boulots et le paysage industriel du Havre. Aussi, lorsqu’elle rencontre Alexandre, garçon brillant et beau parleur, son coeur s’emballe. Mais comment surmonter ce sentiment d’infériorité qui la poursuit ? Financièrement aux abois, piégée par un acte de violence incontrôlée, Marie accepte le marché que lui propose un juge taciturne, lui servir de chauffeur particulier pendant quelques mois. Une cohabitation qui risque d’être houleuse, compte tenu de la personnalité de ces deux écorchés vifs. Dans ce roman d’apprentissage en forme de fable urbaine, Murielle Magellan confronte deux mondes habituellement clos, et nous livre un texte émouvant sur l’éveil à l’autre. (www.babelio.com)
 
Reste avec moi / Ayobami Adebayo
Avec pour toile de fond les bouleversements politiques du Nigeria des années 1980, le portrait inoubliable d’une femme qui fait le choix de la liberté… envers et contre tout.Yejide et Akin vivent une merveilleuse histoire d’amour. De leur coup de foudre à l’université d’Ifé, jusqu’à leur mariage, tout s’est enchaîné. Pourtant, quatre ans plus tard, Yejide n’est toujours pas enceinte. Ils pourraient se contenter de leur amour si Akin, en tant que fils aîné, n’était tenu d’offrir un héritier à ses parents. Yejide consulte tous les spécialistes, médecins et sorciers, avale tous les médicaments et potions étranges… Jusqu’au jour où une jeune femme apparaît sur le pas de sa porte. La seconde épouse d’Akin. Celle qui lui offrira l’enfant tant désiré. Bouleversée, folle de jalousie, Yejide sait que la seule façon de sauver son mariage est d’avoir un enfant. Commence alors une longue et douloureuse quête de maternité qui exigera d’elle des sacrifices inimaginables. (www.babelio.com)
 
Né d’aucune femme / Franck Bouysse
« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose. »Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.
Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec ‘Né d’aucune femme’ la plus vibrante de ses oeuvres.
Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.
(www.babelio.com) 

 

My absolute darling / Gabriel Tallent

A quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. (www.babelio.com)

 

Anima / Wajdi Mouawad

Sa femme a été assassinée et violée. Waach se lance sur les traces du meurtrier, un Indien mohawk qui profane les plaies ouvertes dans le ventre de ses victimes, ainsi que fait le mâle de la termite, perforant l’abdomen des femelles pour les ensemencer. De cette poursuite du monstre, les animaux sauvages ou domestiques sont les témoins, ils se relaient pour prendre en charge la narration. Un roman totémique et animiste.(www.babelio.be)

 

 

 

Viens ici que je t’embrasse / Griet op de Beech

Mona n’est qu’une enfant lorsqu’elle perd sa mère dans un accident de voiture. Mais elle n’aura pas le temps de panser ses plaies. Très vite, son père épouse Marie, jeune femme au tempérament orageux. Alors que leur père se réfugie dans le travail, Mona et Alexandre, son frère cadet, doivent accepter cette nouvelle maman et une petite-sœur, qui naît peu après.
La  » gentille  » Mona grandit, en cherchant sans cesse l’approbation des autres. Se faisant, elle s’oublie. À 24 ans, Mona se laisse séduire par Louis, écrivain proche de la quarantaine, d’un égoïsme forcené. Mona s’enlise dans une vie monotone et s’en satisfait. Mais tout bascule le jour où elle apprend que son père est atteint d’un cancer. Face à l’inéluctable, la  » gentille  » Mona semble enfin prête à affronter le passé pour prendre sa vie en mains.

D’une plume tendre, Griet Op de Beeck déploie une comédie dramatique d’une sincérité criante où les non-dits façonnent l’équilibre familial. Elle nous assure également qu’il n’est jamais trop tard pour bouleverser le cours tracé d’une existence… (www.babelio.be)

 

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux / Martha Hall Kelly

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes…
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises.
Un premier roman remarquable sur le pouvoir méconnu des femmes à changer l’Histoire à travers la quête de l’amour, de la liberté et des deuxièmes chances. (www.babelio.com)

 

Le ruban rouge / Lucy J. Adlington

Ella, quatorze ans, est passionnée de couture, un art que lui a appris sa grand-mère qui l’a élevée. Mais son premier jour de travail en atelier de couture n’est pas ordinaire : Ella est prisonnière dans le camp Birchwood, où elle confectionne les vêtements pour les femmes des officiers nazis.

Ce roman relate la vie quotidienne dans le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau (« Birchwood »), du point de vue d’Ella. Les journées sont longues et difficiles, les prisonnières vivent des épreuves terrifiantes, mais Ella se lie d’amitié avec une autre jeune fille : Lily. Ensemble, elles font tout pour survivre et rêvent à un futur meilleur hors du camp nazi.

La couture est le fil rouge qui leur permet de garder espoir dans cet univers inhumain. (www.babelio.com)

 

Nevermoor / Jessica Townsend

Morrigane Crow est maudite. Née le jour du Merveillon, elle est accusée de tous les maux, des tempêtes de grêle aux crises cardiaques. Pire encore, elle est condamnée à mourir, le jour de son 11e anniversaire. Alors que toute sa famille semble se réjouir de sa mort prochaine, elle est secourue in extremis par un mystérieux étranger, Jupiter North, qui l’emmène à « Nevermoor », un royaume dont elle n’a jamais entendu parler… Là-bas, les meubles changent d’aspect en fonction de l’humeur, les chats parlent et, surtout, la malédiction de Morrigane n’a plus lieu d’être. (www.babelio.com)

 

Le célèbre catalogue Walker & Dawn / Davide Morosinotto

P’Tit Trois, Eddie, Min et Julie ne pourraient pas être plus différents, et en même temps plus amis. Ils partagent un catalogue de vente par correspondance, trois dollars à dépenser et un grand désir de découvrir le monde. Et quand, au lieu du revolver qu’ils ont commandé arrive une vieille montre qui ne fonctionne même pas, les quatre n’hésitent pas une seconde et partent vers Chicago pour récupérer leur revolver.
Au cours de leur voyage, ils rencontreront des tricheurs professionnels, des flics véreux, des méchants qui semblent gentils et des gentils qui ne le sont pas du tout… un crime non résolu et beaucoup, beaucoup d’argent… (www.babelio.com)

 

La mémoire du thé / Lisa See

Sud-ouest de la Chine, années 1990.À la Source de Printemps, sur le mont Nannuo, la culture du thé rythme la vie des habitants depuis toujours. Loin de connaître les progrès sans précédent qui se propagent au reste du pays, les Akha perpétuent des méthodes de récolte archaïques et des principes religieux très strictes. Li-yan, première personne de sa famille à savoir lire et écrire, rejette les traditions qui ont jusqu’alors façonné son existence. Sur le point de débuter la formation qui fera d’elle la prochaine sage-femme de la vallée, elle décide de poursuivre ses études malgré les réticences de la communauté. Malheureusement, lorsqu’elle doit faire face à une grossesse non désirée, la loi akha tombe, et Li-yan n’a d’autre choix que tout abandonner – jusqu’à son enfant, qu’elle dépose sur les marches d’un orphelinat, accompagnée d’une galette de thé. Les années passant, le souvenir de cette tragédie la hante, tandis qu’à des milliers de kilomètres, une jeune femme se lance à la recherche de ses racines…(www.babelio.com)

 

Mon père / Grégoire Delacourt

« Mon Père c’est, d’une certaine manière, l’éternelle histoire du père et du fils et donc du bien et du mal. Souvenons-nous d’Abraham.
Je voulais depuis longtemps écrire le mal qu’on fait à un enfant, qui oblige le père à s’interroger sur sa propre éducation. Ainsi, lorsque Édouard découvre celui qui a violenté son fils et le retrouve, a-t-il le droit de franchir les frontières de cette justice qui fait peu de cas des enfants fracassés ? Et quand on sait que le violenteur est un prêtre et que nous sommes dans la tourmente de ces effroyables affaires, dans le silence coupable de l’Église, peut-on continuer de se taire ? Pardonner à un coupable peut-il réparer sa victime ?
Mon Père est un huis clos où s’affrontent un prêtre et un père. Le premier a violé le fils du second. Un face à face qui dure presque trois jours, pendant lesquels les mensonges, les lâchetés et la violence s’affrontent. Où l’on remonte le temps d’avant, le couple des parents qui se délite, le gamin écartelé dont la solitude en fait une proie parfaite pour ces ogres-là. Où l’on assiste à l’histoire millénaire des Fils sacrifiés, qui commence avec celui d’Abraham.
Mon Père est un roman de colère. Et donc d’amour. » (www.babelio.com)

L’arabe du future / Riad Satouf
Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête: que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur. (www.babelio.com)Coup de coeur de Delphine, 37 ans
________________________________________________________________________
Blast / Manu Larcenet Je pèse lourd. Des tonnes. Alliage écrasant de lard et d’espoirs défaits, je bute sur chaque pierre du chemin. Je tombe et me relève, et tombe encore. Je pèse lourd, ancré au sol, écrasé de pesanteur. Atlas aberrant, je traîne le monde derrière moi. Je pèse lourd. Pire qu’un cheval de trait. Pire qu’un char d’assaut. Je pèse lourd et pourtant, parfois, je vole. (www.babelio.com)
Coup de coeur de Delphine, 37 ans
_________________________________________________________________________
Les yeux couleur de pluie / Sophie Tal Men
Étudiante en médecine, Marie-Lou est, du jour au lendemain, affectée à Brest. Autant dire le bout du monde pour celle qui n’a jamais quitté sa Grenoble natale. Une nouvelle existence commence alors pour elle, loin des siens, de ses montagnes : il va falloir s’habituer au climat, à la région, à la collocation, aux collègues… Surtout, c’est l’insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans qui vont être confrontées à la dure réalité du monde hospitalier. Une nuit, elle croisera Matthieu, interne en ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t-il à lui faire une place dans sa vie ?
Rencontres, passions, non-dits, péripéties drôles ou dramatiques… un plaisir de lecture, un roman sensible et plein de fraîcheur qu’on ne lâche pas (www.babelio.com)
Coup de coeur de Anne, 66 ans
_________________________________________________________________________
L’air de rien / Nicole Jamet
Qui se méfierait de Luce et de Chirine, deux vieilles dames aux airs de respectables grands-mères ? Pourtant, à 80 ans, elles viennent de commettre un meurtre, l’air de rien… Mais pourquoi ? Pour qui ?
Tandis que Chirine se retranche dans le mystère, Luce déroule ses mille vies, comme si elle avait attendu ce moment depuis des années…
Une comédie sensible et attachante, où Nicole Jamet, co-scénariste entre autres, de la série Dolmen, dénonce la cruauté de notre société et fait l’éloge de la liberté. (www.babelio.com)
Coup de coeur d’Anita, 49 ans
 
_________________________________________________________________________
Mille petits rien / Jodi Picoult
Ruth est sage-femme depuis plus de vingt ans. C’est une employée modèle. Une collègue appréciée et respectée de tous. La mère dévouée d’un adolescent qu’elle élève seule. En prenant son service par une belle journée d’octobre 2015, Ruth est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer. Pour Turk et Brittany, un jeune couple de suprémacistes blancs, ce devait être le plus beau moment de leur vie : celui de la venue au monde de leur premier enfant. Le petit garçon qui vient de naître se porte bien. Pourtant, dans quelques jours, ses parents repartiront de la Maternité sans lui. Kennedy a renoncé à faire fortune pour défendre les plus démunis en devenant avocate de la défense publique. Le jour où elle rencontre une sage-femme noire accusée d’avoir tué le bébé d’un couple raciste, elle se dit qu’elle tient peut-être là sa première grande affaire. Mais la couleur de peau de sa cliente, une certaine Ruth Jefferson, ne la condamne-t-elle pas d’avance ? Avec ce nouveau roman captivant et émouvant, Jodi Picoult aborde de front le grand mal américain et nous montre ― à travers les petits riens du quotidien, les pas vers l’autre ― comment il peut être combattu. (www.babelio.com)
Coup de coeur d’une bibliothécaire, 31 ans
_________________________________________________________________________
Devenir / Michelle Obama
 » Il y a encore tant de choses que j’ignore au sujet de l’Amérique ,de la vie, et de ce que l’avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m’a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m’ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l’histoire de notre pays. Même quand elle est loin d’être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l’auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer. »
Coup de coeur de Dominique, 60 ans
_________________________________________________________________________
Or / Audur Ava Olafsdottir
« Je n’ai pas touché la chair nue d’une femme — pas délibérément en tout cas —, je n’en ai pas tenu une seule entre mes bras depuis huit ans et cinq mois, c’est-à-dire depuis que Guðrún et moi avons cessé de coucher ensemble, et il n’y a aucune femme dans ma vie, en dehors de ma mère, mon ex-femme et ma fille — les trois Guðrún. Ce ne sont pourtant pas les corps qui manquent dans ce monde et ils ont assurément le pouvoir de m’émouvoir de temps à autre en me rappelant que je suis un homme. »
Sans plus de réconfort à attendre des trois Guðrún de sa vie — et inspiré par sa propre mère, ancienne prof de maths à l’esprit égaré, collectionneuse des données chiffrées de toutes les guerres du monde —, Jónas Ebeneser se met en route pour un voyage sans retour à destination d’un pays ravagé, avec sa caisse à outils pour tout bagage et sa perceuse en bandoulière.
Ör est le roman poétique et profond, drôle, délicat, d’un homme qui s’en va, en quête de réparation. (www.babelio.com)
________________________________________________________________________
Olga / Bernhard Schlink
L’est de l’empire allemand à la fin du XIX⊃e siècle. Olga est orpheline et vit chez sa grand-mère, dans un village coupé de toute modernité. Herbert est le fils d’un riche industriel et habite la maison de maître. Tandis qu’elle se bat pour devenir enseignante, lui rêve d’aventures et d’exploits pour la patrie. Amis d’enfance, puis amants, ils vivent leur idylle malgré l’opposition de la famille de Herbert et ses voyages lointains. Quand il entreprend une expédition en Arctique, Olga reste toutefois sans nouvelles.
La Première Guerre mondiale éclate, puis la Deuxième. À la fin de sa vie, Olga raconte son histoire à un jeune homme qui lui est proche comme un fils. Mais ce n’est que bien plus tard que celui-ci, lui-même âgé, va découvrir la vérité sur cette femme d’apparence si modeste. (www.babelio.com)
Coup de coeur de Malou, 77 ans
_________________________________________________________________________
 
   ♥♥♥ LES COUPS DE CŒUR 2018 ♥♥♥
 
La milléclat dorée / B.Flouw
Renard est un amoureux de la nature. Dans son salon, il collectionne les plantes et les livres de botanique. Un soir, il découvre dans l’un d’eux l’existence d’une fleur mystérieuse : la milléclat dorée. Très rare, elle ne pousse que dans la montagne et personne n’a encore eu la chance de l’observer. Il n’en faut pas plus à Renard pour se lancer : voilà la grande aventure qu’il attendait ! Demain, il s’enfoncera dans la montagne à sa recherche !

Recommandé par Natacha et ses filles

 
Le livre noir des couleurs / Merena Cottin et Rosana Faria
« Thomas ne voit pas les couleurs mais elle sont pour lui mille odeurs, bruits, émotions et saveurs. Dans l’obscurité de ses yeux, il nous invite à regarder autrement… »
 
 
 
 
Coup de cœur pour ce livre en braille et en relief de Juliana

Tous à poil / Claire Franek et Marc Daniau
Des gens se déshabillent. Du bébé potelé aux voisins bruyants, de la mamie qui prend son temps au docteur un peu empoté, tous laissent tomber leurs vêtements pour répondre à l’appel de la mer.
Coup de cœur ébahi des élèves du premier degré de l’ARVM lors de leur découverte de la bibliothèque!

Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger
 
Dans la famille de Mortimer, les hommes meurent à 36 ans. Rien n’y fait, c’est presque scientifique. Aussi, lorsque son 36e anniversaire approche, Mortimer a tout préparé et attend la fatalité. Mais rien ne se passe et il va devoir apprendre à vivre réellement.
 
Coup de cœur de Josine
 

Les fureurs invisibles du cœur de John Boyne
Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ? Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
 
Coup de cœur de Françoise G. et d’une bibliothécaire qui la remercie de la suggestion!

La milléclat dorée de B. Flouw
Renard est un amoureux de la nature.      Dans son salon, il collectionne les plantes et les livres de botanique. Un soir, il découvre dans l’un d’eux l’existence d’une fleur mystérieuse : la milléclat dorée. Très rare,   elle ne pousse que dans la montagne et personne n’a encore eu la chance de l’observer. Il n’en faut pas plus à Renard pour se lancer : voilà la grande aventure qu’il attendait ! Demain, il s’enfoncera dans la montagne à sa recherche !
Coup de cœur de Natacha et de ses fillettes.

Les jours de mon abandon d’Isabelle Ferrante
Par la justesse de son ton et son rythme haletant, Les jours de mon abandon constitue une variation parfaitement maîtrisée et originale sur le thème de la femme abandonnée.
Coup de cœur de Rosine
 
 

Les soleils de l’hiver de René Barrel

Après la mort de son épouse, Joseph Biron, 82 ans, reste seul dans leur ferme des Cévennes. Peu à peu, il retrouve goût à la vie grâce à Agnès dite la Bousconne, l’une de ses voisines, que tous tiennent à l’écart.

Coup de cœur de Françoise

 


Débâcle de Lize Spit
Dans un village de Bovenmeer, trois enfants sont inséparables. Un été, les deux garçons du groupe mettent en place un jeu d’énigme pour faire se déshabiller les plus belles filles. Chaque fausse réponse à une question équivaut à un vêtement en moins. C’est Eva, la troisième du groupe, qui arbitre. Des années plus tard, la jeune femme revient dans son village natal. Elle a, à son tour, un plan.
Coup de cœur d’une bibliothécaire
 

My absolute darling de Gabriel Tallent

« A 14 ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. »

Coup de cœur de Marie-Claude

BD Les vieux fourneaux  Tome 1 à 5 / Lupano

« Les Vieux Fourneaux raconte les aventures de trois septuagénaires, amis depuis leur plus tendre enfance: Antoine, Emile et Pierrot. Chacun a suivi sa route, chacun a fait ses choix, chacun a fondé (ou pas) une famille. Séquelles, souvenirs, fragments de vies (presque) passées. Il reste pourtant à ces trois-là de belles choses à vivre, et une solide amitié chevillée au corps.

Les Vieux Fourneaux, à travers dʼincessants va-et-vient entre les années 1950 et les années 2010, raconte sur un mode tragi-comique notre époque, ses bouleversements sociaux, politiques et culturels, ses périodes de crise. »

Coup de cœur d’une bibliothécaire grand-mère…


Les passeurs de livre de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui

« Alors que Damas impose un siège de quatre ans dans la banlieue rebelle de Daraya, une quarantaine d’hommes décident d’ouvrir une bibliothèque clandestine rassemblant tous les ouvrages récupérés sous les décombres de la ville. La correspondance par Skype retranscrite par D. Minoui semble un hymne à la liberté et montre le quotidien des insoumis syriens. »

 

Coup de cœur de Josiane


Nous étions des géants / Y. Koren et E. Negev
« Artiste et homme de foi juif en Transylvanie, le nain Shimshon Eizik Ovitz eut dix enfants entre 1886 et 1921, dont sept de petite taille. Ces derniers fondèrent la Troupe lilliputienne et se produisirent à travers l’Europe centrale comme musiciens et comédiens. Au printemps 1944, tous furent déportés à Auschwitz et sélectionnés pour servir d’objets d’étude au docteur Josef Mengele. Mais tous survécurent et en 1949 ils émigrèrent en Israël, où ils se retrouvèrent dans les sordides baraquements d’un camp. Avant sa mort en septembre 2001, PArla, cadette et dernière survivante de la fratrie, a raconté leur histoire à un coupe de journalistes israéliens, Yehuda Koren et Eilat Negev. »
Coup de cœur contagieux d’une bibliothécaire et d’un lecteur

The end – ZEP
« Je pensais que nous étions là pour observer la forêt. Mais c’est elle qui nous observait… »
 
 
 
 
 
 
 
Coup de cœur de Marcelle, jeune retraitée.

Une vie comme les autres / Hanya Yanagihara
« Epopée romanesque d’une incroyable intensité, chronique poignante de l’amitié masculine contemporaine, une vie comme les autres interroge de manière saisissante nos dispositions à l’empathie et l’endurance de chacun à la souffrance, la sienne propre comme celle d’autrui. ON y suit sur quelques dizaines d’années quatre amis de fac venus conquérir New-York. Willem, l’acteur à la beauté ravageuse et ami indéfectible; JB, l’artiste peintre aussi ambitieux et talentueux qu’il peut être cruel; Malcolm, l’architecte qui attend son heure sans un prestigieux cabinet new-yorkais ; et surtout Jude, le plus mystérieux d’entre eux. Au fil des années, il s’affirme comme le soleil noir de leur quatuor, celui autour duquel les relations s’approfondissent et se compliquent, cependant que leurs vies professionnelles et sociales prennent de l’ampleur. Révélant ici son immense talent de styliste Hanya Yanagihara redonne, avec ce texte, un souffle inattendu au grand roman épique américain
Coup de cœur d’une bibliothécaire

Monsieur le curé fait sa crise / Jean Mercier
« Rien ne va plus dans la paroisse de Saint-Germain-La-Villeneuve : les membres de l’équipe florale se crêpent le chignon, une pétition de fidèles circule contre le curé, l’évêque est mécontent, la chapelle Sainte-Gudule est menacée de démolition, on a vandalisé le confessionnal et la vieille Marguerite entend parler les morts! Sans compter que Monsieur le curé à disparu ce matin… »
Coup de cœur de Guy…don
 

Robinson / Laurent Demoulin 
« Robinson est une île sauvage. Robinson est un monde.Robinson est un Sisyphe heureux. Robinson est un enfant autiste.
 Son père, universitaire, évoque avec délicatesse et subtilité son expérience de la paternité hors norme, où le quotidien devient une poésie épique. Détonantes scènes décrites dans leur violence et leur scatologie les plus crues : Robinson ne parle pas, ne se contient pas, il s’exprime dans les mêmes gestes faits et refaits, avec cependant la même  joie et le même intérêt, s’achevant dans les fèces le plus souvent. Ainsi, Robin est un adepte de Paul Valéry : « Le monde est menacé par deux choses : l’ordre et le désordre ». A cette vie au présent, unique unité de temps comprise par l’enfant, le père répond par une attention de chaque instant et ses soins constants, un humour sans faille et une éponge toujours prête.
Avec intelligence et pudeur, ce père nous décrit ces microscènes dans une langue précise et maîtrisée, que son fils, privé de parole, ne saura appréhender. Peut-être est-ce là la seule raison d’être de ce texte tissé entre eux : Robinson ne le lira jamais »
Coup de cœur d’une bibliothécaire, dévoreuse intrépide de romans

Winter is coming / Pierre Jourde
«Après coup, on ne peut pas s’empêcher de revenir sur les jours d’avant, comme pour prendre la mesure de son aveuglement d’alors. On se regarde ne pas savoir, on se regarde vivre alors que cela n’est pas encore arrivé, on s’étonne de ce fragile bonheur. Et ce sont tous les moments de la vie, toutes les joies, les naissances, les après-midi dans le jardin, les journées sur la plage, les histoires racontées le soir aux enfants, les photographies et les souvenirs du passé que vient rétrospectivement infecter de son venin le jour où l’on a su. Ta photographie d’enfant joyeux est celle, à jamais, d’un enfant qui va bientôt mourir.»
Un des trois fils de Pierre Jourde, Gabriel, est mort à vingt ans. Le récit évoque la dernière année de ce jeune homme plein de charme et de joie de vivre, doué pour les arts plastiques et la musique. La figure radieuse de «Gazou» hante le récit de la maladie : les anecdotes du bonheur enfui ponctuent l’élégie. Un texte poignant sur le deuil et l’amour paternel. (www.babelio.com)
Coup de cœur d’une bibliothécaire
______________________________________________________________________
Derrière les portes closes / Care Santos
La demeure familiale du célèbre peintre Amadeo Lax doit être, à la demande de sa petite-fille Violeta, transformée en musée. Les travaux de rénovation ont à peine commencé, qu’un ouvrier découvre dans un placard dissimulé sous une fresque, le cadavre d’une femme. Qui était-ce ?
Violeta s’efforce de percer les secrets de ses illustres ancêtres. Elle s’immisce dans les zones d’ombre d’une des familles les plus prestigieuses de Barcelone qui aura été le témoin des révolutions politique, économique et culturelle de la société espagnole à la fin du XIXº et au début du XXº siècleSaga familiale, roman policier et fresque historique, ce récit ambitieux nous transporte à une époque où Barcelone, avant son déclin inexorable, était encore le fleuron industriel d’une Espagne qui avait tout misé sur la modernité. (www.babelio.com)
Coup de cœur de Robert, 71 ans
_____________________________________________________________________
Dans la combi de Thomas Pesquet / Marion Montaigne
Le 2 juin dernier, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d’un rêve d’enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour… Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour – sa marque de fabrique – le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu’à sa mission dans l’ISS et son retour sur Terre. (www.dargaud.com)Coup de cœur d’une bibliothécaire
 
 
 
♥♥♥ LES COUPS DE COEUR 2017 ♥♥♥
Me voici / Jonathan Safran Foer
Jacob et Julia Bloch vivent à Washington (D.C.) avec leurs trois enfants. Derrière la façade rassurante qu’offre cette famille juive typiquement américaine , une crise majeure se prépare. Elle éclate lorsque Sam, le fils aîné, se fait expulser du lycée, et que son père est surpris en train d’envoyer des textos pornographiques à une inconnue. D’autres secousses vont suivre, menaçant les Bloch d’une dislocation définitive. Pendant ce temps, au Proche-Orient, un cataclysme se prépare. C’est finalement un tremblement de terre qui ravage la région et déclenche un conflit géopolitique de grande ampleur, mettant en péril l’existence même de l’État d’Israël, lequel lance un appel au secours à la diaspora. Comment tout cela va-t-il finir ?
Hilarant, excitant, bouleversant, mêlant la satire et le tragique, Me voici est sans aucun doute le roman le plus captivant de Jonathan Safran Foer
Coup de cœur d’une bibliothécaire
_____________________________________________________________________
L’intérêt de l’enfant / Ian McEwan
A l’âge de cinquante-neuf ans, Fiona Maye est une brillante magistrate à la Haute Cour de Londres où elle exerce en tant que spécialiste du droit de la famille. Passionnée, parfois même hantée par son travail, elle en délaisse sa vie personnelle et son mari Jack. Surtout depuis cette nouvelle affaire : Adam Henry, un adolescent de dix-sept ans atteint de leucémie, risque la mort et les croyances religieuses de sa famille interdisent la transfusion sanguine qui pourrait le sauver. Avant de rendre son jugement, Fiona décide soudainement de se rendre à l’hôpital pour rencontrer Adam. Mais cette entrevue, au cours de laquelle elle découvre un jeune homme romantique, poète et musicien, la trouble. Désormais impliquée personnellement, la magistrate décide de tout faire pour sauver Adam. Seulement sa décision n’est pas sans conséquences et elle se retrouve unie au garçon par un lien étrange qui pourrait bien causer leur perte.
Dans ce court roman, Ian McEwan allie avec justesse la froideur de la justice à la poésie et à la musicalité qui imprègnent la vie des personnages. Dans un style limpide, il construit une de ces ambiances oppressantes dont il a la clé et fait preuve d’une complexité thématique impressionnante. A la lecture, les certitudes se dérobent : où s’arrête et où commence l’intérêt de l’enfant ?
Coup de cœur d’une bibliothécaire
_________________________________________________________________________
Toute une histoire / Hanan el-Cheikh
L’auteur a recueilli les confessions de sa propre mère, qui n’est peut-être pas un modèle de vertu conjugale mais un symbole de courage et de dignité.Portrait d’une femme du peuple, rusée, truculente, enjouée, née au début des années 1930 dans une famille chiite extrêmement pauvre du sud du Liban, ce roman truculent salué par Coetzee est déjà un succès dans le monde anglophone.

Coup de cœur de Rosine, 63 ans

 

_________________________________________________________________________

Cet instant là / Douglas Kennedy
Dans le Maine, de nos jours, et à Berlin en 1984.
Écrivain new-yorkais d’une cinquantaine d’années, Thomas Nesbitt reçoit à quelques jours d’intervalle deux missives qui bouleversent sa vie : les papiers du divorce d’avec son épouse, Jan, à laquelle il est resté marié plus de vingt ans, et un carnet de notes en provenance d’Allemagne envoyé par un certain Johannes Dussmann. Ce dernier est le fils d’une Est-Allemande prénommée Petra dont Thomas est tombé fou amoureux, il y a vingt-cinq ans.
Berlin, 1984. Parti à Berlin pour écrire un récit de voyage, Thomas arrondit ses fins de mois en travaillant pour Radio Liberty, la radio de propagande américaine. C’est là qu’il rencontre Petra, sa traductrice. Entre l’Américain allergique à toute forme d’engagement et l’Allemande de l’Est récemment passée à l’Ouest, c’est le coup de foudre, intense, total, dévastateur. Thomas va peu à peu découvrir l’histoire dramatique de Petra : son mariage avec un intellectuel provocateur, la naissance de leur fils, Johannes, la mort suspecte du mari, sa propre arrestation par la Stasi, son échange avec des espions est-allemands, son passage à l’Ouest, hélas, sans Johannes. Thomas est bouleversé. Rien désormais ne semble pouvoir séparer les deux amants.
Mais dans le Berlin de 1984, rien n’est simple et même les personnes en qui vous pensez avoir le plus confiance peuvent vous trahir…
Coup de cœur de Bernadette , 73 ans
_________________________________________________________________________
Tout va très bien, madame la Comtesse / Francesco Muzzopappa
La comtesse Maria Vittoria dal Pozzo della Cisterna est effondrée : elle a dû se séparer de la quasi-totalité de ses domestiques et la voilà réduite à faire ses propres courses au supermarché. Tout ça à cause d’un fils, beau comme un dieu et bête comme une huître, qui a jugé malin d’offrir le dernier joyau familial à une starlette décérébrée. Pour sortir de ce pétrin, il va falloir faire preuve d’imagination…
Coup de cœur de Colette , 60 ans
________________________________________________________________________
Malevil / Robert Merle
Une guerre atomique dévaste la planète, et dans la France détruite un groupe de survivants s’organise en communauté sédentaire derrière les remparts d’une forteresse. Le groupe arrivera-t-il à surmonter les dangers qui naissent chaque jour de sa situation, de l’indiscipline de ses membres, de leurs différences idéologiques, et surtout des bandes armées qui convoitent leurs réserves et leur  » nid crénelé  » ? (www.babelio.com)
Coup de cœur d’une bibliothécaire
_________________________________________________________________________
Théa / Mazarine Pingeot
Paris, 1982 : fuyant le coup d’État, des centaines d’Argentins se réfugient dans la capitale française, des images macabres plein la mémoire. La vie de Josèphe, 22 ans, bascule lorsqu’elle croise l’un d’entre eux. À peine le coup de foudre s’est-il produit que le mystérieux « Antoine » disparaît. Josèphe se met alors à enquêter : qui est Antoine ? Que lui est-il arrivé ? Est-ce vrai, ce que Josèphe a lu sur les « disparus », sur ces « folles de la place de Mai » ?
Alors qu’elle découvre le passé de l’homme qu’elle aime, la jeune femme est brutalement renvoyée à sa propre histoire familiale, aux secrets et aux silences de ses parents… Bientôt les stigmates de la guerre d’Algérie viendront se mêler à ceux de la dictature argentine…
Théa, un roman d’apprentissage ardent, politique et sensuel, qui explore la découverte de l’amour et de l’horreur du monde. (www.babelio.be)
Coup de coeur de Raymond, 72 ans
________________________________________________________________________
Ru / Kim Thuy
« Le paradis et l’enfer s’étaient enlacés dans le ventre de notre bateau. Le paradis promettait un tournant dans notre vie, un nouvel avenir, une nouvelle histoire. L’enfer, lui, étalait nos peurs : peur des pirates, peur de mourir de faim, peur de s’intoxiquer avec les biscottes imbibées d’huile à moteur, peur de manquer d’eau, peur de ne plus pouvoir se remettre debout, peur de devoir uriner dans ce pot rouge qui passait d’une main à l’autre, peur que cette tête d’enfant galeuse ne soit contagieuse, peur de ne plus jamais revoir le visage de ses parents assis quelque part dans la pénombre au milieu de ces deux cents personnes. »
Ru  est le récit d’une réfugiée vietnamienne, une boat poeple dont les souvenirs deviennent prétexte tantôt à l’amusement, tantôt au recueillement, oscillant entre le tragique et le comique, entre Saïgon et Ganby, entre le prosaïque et le spirituel, entre les fausses morts et la vraie vie.
Coup de coeur des bibliothécaires
—————————————————————————————————————-
Dans la forêt / Jean Hegland
Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’éléctricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses. (www.babelio.com)
Coup de coeur de Guy, 64 ans
——————————————————————————————————————
Petit pays / Gaël Faye
Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son «petit pays», le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire.
Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur … L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais. (www.babelio.com)
Coup de coeur d’Yvonne, 91 ans
____________________________________________________________________
Le jardin arc-en-ciel / Ito Ogawa
Izumi, jeune mère célibataire, rencontre Chiyoko, lycéenne en classe de terminale, au moment où celle-ci s’apprête à se jeter sous un train. Quelques jours plus tard, elles feront l’amour sur la terrasse d’Izumi et ne se quitteront plus. Avec le petit Sosûke, le fils d’Izumi, elles trouvent refuge dans un village de montagne, sous le plus beau ciel étoilé du Japon, où Chiyoko donne naissance à la bien nommée Takara-le-miracle ; ils forment désormais la famille Takashima et dressent le pavillon arc-en-ciel sur le toit d’une maison d’hôtes, nouvelle en son genre.Il y a quelque chose de communicatif dans la bienveillance et la sollicitude avec lesquelles la famille accueille tous ceux qui se présentent : des couples homosexuels, des étudiants, des gens seuls, des gens qui souffrent, mais rien de tel qu’un copieux nabe ou des tempuras d’angélique pour faire parler les visiteurs ! Tous repartiront apaisés. Et heureux.Pas à pas, Ogawa Ito dessine le chemin parfois difficile, face à l’intolérance et aux préjugés, d’une famille pas comme les autres, et ne cesse jamais de nous prouver que l’amour est l’émotion dont les bienfaits sont les plus puissants.On réserverait bien une chambre à la Maison d’hôtes de l’Arc-en-ciel ! (www.babelio.com)
Coup de coeur de Rosine
____________________________________________________________________
L’arabe du futur / Riad Sattouf
Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête: que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur. »L’Arabe du futur » sera publié en trois volumes
(www.babelio.com)
Coup de coeur d’une bibliothécaire, 29 ans
_____________________________________________________________________
Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir / Rachid Benzine
« Je suis, depuis des mois, travaillé par une question lancinante, qui revient cogner en moi comme une migraine, récurrente, familière. Pourquoi de jeunes hommes et jeunes femmes, nés dans mon pays, issus de ma culture, dont les appartenances semblent recouvrir les miennes, décident-ils de partir dans un pays en guerre et de tuer au nom d’un Dieu qui est aussi le mien ? Cette question violente a pris une dimension nouvelle le soir du 13 novembre 2015, quand cette évidence effrayante m’a déchiré intérieurement : une partie de moi venait de s’en prendre à une autre partie de moi, d’y semer la mort et la douleur. Comment vivre avec cette déchirure ? Ainsi a pris forme, peu à peu, ce dialogue épistolaire entre un père et sa fille partie faire le djihad… Ce dialogue impossible, difficile, je l’ai imaginé. » R. B.
 
Coup de coeur de Nicole, 60 ans
____________________________________________________________________
Des cornflakes dans le porridge / Bill Bryson
Entre récit de voyage, peinture de société et expériences loufoques, cet impertinent et savoureux portrait de l’Angleterre des années 1990 (épicé de flash-backs dans les années 1970) a consacré Bill Bryson comme le plus british des écrivains américains.(www.babelio.com)
____________________________________________________________________
Règne animal / Jean-Baptiste Del Amo
Règne animal retrace, du début à la fin du vingtième siècle, l’histoire d’une exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Dans cet environnement dominé par l’omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d’une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet d’une violence ancestrale. Seuls territoires d’enchantement, l’enfance – celle d’Éléonore, la matriarche, celle de Jérôme, le dernier de la lignée – et l’incorruptible liberté des bêtes parviendront-elles à former un rempart contre la folie des hommes?
Règne animal est un grand roman sur la dérive d’une humanité acharnée à dominer la nature, et qui dans ce combat sans pitié révèle toute sa sauvagerie – et toute sa misère. (www.babelio.com)
Coup de coeur de Marc, 59 ans
_____________________________________________________________________
De beaux jours à venir / Megan Kruse
« Je t’aime, je te déteste, je suis désolé. » Voilà l’éternelle litanie des disputes, gifles, cris et réconciliations qui a secoué l’enfance de Jackson et Lydia. Jusqu’au jour où Amy, leur mère, reçoit le coup de trop et leur demande de rassembler leurs affaires au plus vite. Cette fois, c’est sûr, ils s’en vont afin de fuir Gary, homme violent et froid. Premier arrêt au Starlight, motel crasseux qui va leur servir de refuge. Amy est décidée : plus jamais ses enfants ne verront leur père lever la main sur elle. La petite Lydia, 13 ans, affiche déjà une expression d’inquiétude constante. Son frère, Jackson, 18 ans, est un beau jeune homme, fragile et délicat. Tous les trois s’endorment sereins et soulagés, mais au petit matin, Jackson a disparu. Croyant gagner l’amour d’un père qui le rejette, il est retourné chez eux et a trahi sa mère et sa soeur en indiquant à Gary l’adresse du motel. Amy se rend alors à l’évidence : si elle veut assurer sa sécurité et celle de Lydia, elle va devoir abandonner son fils. Cette séparation brise le coeur de la petite fille, très attachée à ce frère doux et différent. Jackson, de son côté, doit désormais se débrouiller seul, tiraillé entre la recherche désespérée de l’amour paternel, sa culpabilité et sa difficulté à gérer son homosexualité naissante. (www.babelio.com)
_________________________________________________________________________
Ceux que nous sommes / Christine Van Acker

«À un certain âge ou dans les moments importants de sa vie, la question, quand on se regarde dans la glace, c’est : est-ce que j’ai trahi ou abandonné l’enfant que j’étais ? » Raymond Carver

Les états de l’enfance sont infinis. Ils se déclinent ici, en autant de miniatures ciselées et acérées. Loin d’être un paradis perdu, l’enfance est à regagner et à regarder en face, afin de ne pas oublier ceux que nous sommes. (www.weyrich-edition.be)

________________________________________________________________________

Une vie française / Jean-Paul Dubois

Paul Blick a huit ans lorsque son frère meurt brutalement, le jour où la France entérine la Vᵉ République. De Charles de Gaulle à Jacques Chirac, des premiers baisers aux premiers cheveux blancs, Blick hésite entre désir de révolte, confort bourgeois et recherche d’un absolu désillusionné. Cette vie française, à laquelle chacun peut s’identifier, est inscrite dans une Histoire en marche et subit le monde autant qu’elle le construit.

« Telle était ma famille de l’époque, déplaisante, surannée, réactionnaire, terriblement triste. En un mot, française. » (www.babelio.com)

________________________________________________________________________

 Désorientale / Negar Djavadi
Kimiâ Sadr, née à Téhéran puis exilée en France, suit un protocole d’insémination artificielle pour avoir un enfant avec son amie, Anna.
Dans la salle d’attente, elle se remémore ses souvenirs, sa famille, ses parents, opposés aux différents régimes en place.
Un récit qui évoque l’Iran des années 1970, la France d’aujourd’hui, l’exil, l’homosexualité, l’identité et la transmission.
Coup de coeur de Danièle, 53 ans
 ________________________________________________________________________
La chronique des Clifton. tome 1 à 5 / Jeffrey Archer
Né en 1920, Harry Clifton n’a jamais connu son père, mort en héros à la guerre d’après la légende familiale. 21 ans plus tard, le jour de son mariage, la vérité éclate, et l’existence de Harry s’effondre. 21 ans d’ascension exceptionnelle pour ce simple fils de docker, mais aussi 21 ans de sacrifice pour sa mère, et surtout 21 ans de mensonge et de trahison opposant la famille Clifton aux riches Barrington. En voulant s’unir à une Barrington, Harry précipite sans le savoir de terribles révélations. Quel sera le prix à payer ?Seul l’avenir le dira… Des docks du Bristol des Années folles aux navires marchands pris dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, ce roman retrace l’incroyable odyssée de Harry Clifton.Une saga flamboyante portée par des personnages inoubliables, le premier volet de la nouvelle grande fresque romanesque de Jeffrey Archer. (www.babelio.com)
_________________________________________________________________________
 
♥♥♥ LES COUPS DE COEUR 2016 ♥♥♥
Nos âmes la nuit / Kent HARUF
9782221187845Dans la petite ville de Holt, Colorado, déjà théâtre des événements du Chant des plaines, Addie, 75 ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, pour se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure…Bravant les cancans, Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d’amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans la nuit, de mots de réconfort et d’encouragement.Une nouvelle jeunesse apaisée, toute teintée du bonheur de vieillir ensemble.
Mais voilà, bientôt, les enfants d’Addie et de Louis s’en mêlent, par égoïsme et surtout par peur du qu’en-dira-t-on. (www.babelio.com)
_________________________________________________________________________
Le coeur du pélican / Cécile COULON
Porté par une extrême émotion, Le Cœur du le_coeur_du_pelicanPélican nous parle de la gloire et de sa fragilité, du sport et de sa souffrance. Il raconte le courage et la destinée à la fois banale et extraordinaire d’un homme qui réussit, connaît le succès, tombe et se relève. Cécile Coulon parvient formidablement à incarner ses personnages aux prises avec leurs désirs et aveuglés par les non-dits. (www.babelio.com)
 
 
 
________________________________________________________________________
Mémé / Philippe Torreton
51sdxsnqixl-_sx210_« Mémé, c’est ma mémé, même si ça ne se dit plus. Mémé me manque. Ses silences, ses mots simples au Scrabble, sa maison enfouie sous les pommiers et son buffet d’avant-guerre. Ce texte est subjectif, partial, amoureux, ce n’est pas une enquête, ce n’est pas une biographie, c’est ce que j’ai vu, compris ou pas, ce que j’ai perdu et voulu retenir, une dernière fois.
Mémé, c’est mon regard de gamin qui ne veut pas passer à autre chose. »(www.babelio.com)
Coup de coeur de Monique, 78 ans
________________________________________________________________________
Jules / Didier Van Cauwelaert
Van CauwelaertZibal est un petit génie. Ses inventions auraient d’ailleurs pu lui rapporter des millions mais tout le monde n est pas doué pour le bonheur et Zibal, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons à l’aéroport d Orly.
Un jour, devant son stand, apparaît Alice, une jeune et belle aveugle qui s’apprête avec son labrador Jules à prendre l’avion pour Nice où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. L’intervention est un succès mais, pour Jules, affecté à un autre aveugle, c’est une catastrophe. Jules fugue, retrouve Zibal et, en moins de vingt-quatre heures, devient son pire cauchemar : il lui fait perdre son emploi, son logement, ses repères. Compagnons de misère, ils n’ont plus qu une seule obsession : retrouver Alice.
Un roman plein de tendresse, mené par un trio digne des plus ébouriffantes comédies hollywoodiennes. (www.babelio.com)
 _______________________________________________________________________
Le soleil des Scorta / Laurent Gaudé
111l1aurent-gaude-le-soleil-des-scortaL’origine de leur lignée condamne les Scorta à l’opprobre. A Montepuccio, leur village d’Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riche. Mais ils ont fait vœu de se transmettre de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu’ils appellent « l’argent de New York », leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela confit au curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer.
Roman solaire, profondément humaniste, le livre de Laurent Gaudé met en scène, de 1870 à nos jours, l’existence de cette famille des Pouilles à laquelle chaque génération, chaque individualité, tente d’apporter, au gré de son propre destin, la fierté d’être un Scorta, et la révélation d’un bonheur. (www.babelio.com)
_________________________________________________________________________
La nuit des temps / Barjavel
la_nuit_des_tempsDans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? « La nuit des temps, » c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné.Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d’Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires. (www.babelio.com)
 
Chronique des Clifton / Jeffrey Archer
9782365690072fsNé en 1920, Harry Clifton n’a jamais connu son père, mort en héros à la guerre d’après la légende familiale. 21 ans plus tard, le jour de son mariage, la vérité éclate, et l’existence de Harry s’effondre. 21 ans d’ascension exceptionnelle pour ce simple fils de docker, mais aussi 21 ans de sacrifice pour sa mère, et surtout 21 ans de mensonge et de trahison opposant la famille Clifton aux riches Barrington. En voulant s’unir à une Barrington, Harry précipite sans le savoir de terribles révélations. Quel sera le prix à payer ?
Seul l’avenir le dira… Des docks du Bristol des Années folles aux navires marchands pris dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, ce roman retrace l’incroyable odyssée de Harry Clifton.Une saga flamboyante portée par des personnages inoubliables, le premier volet de la nouvelle grande fresque romanesque de Jeffrey Archer. (www.babelio.com)
_______________________________________________________________________
« En attendant Bojangles » / Olivier Bourdeaut
Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « MR. Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le en-attendant-bojanglesm304851quatrième membre de la famille, Melle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour pourtant, elle va trop loin. Et le père et le fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son porté son nom. 
Un roman frais original poétique, rempli d’humour … et complètement déjanté. Une écriture qui ne laisse en tout cas pas indifférent.
_____________________________________________________________________
« Le plus bel endroit du monde est ici » / Francesc Miralles et Care Santos
Iris âgée de 36 ans est bouleversée par la mort de ses parents dans un accident de voiture. Par un après-midi froid et gris où rien ne semble plus avoir de sens, elle songe à commettre l’irréparable quand soudain, elle découvre un petit café auquel elle n’avait jamais prêté attention. Son nom étrange, « Le plus bel endroit du monde est ici », ayant éveillé sa curiosité, elle décide pousser la porte et d’aller s’asseoir à une table. Luca, un jeune italien vient bientôt la rejoindre, et ensemble ils commencent à évoquer la vie d’Iris. Pendant six jours d’affilée, ils se retrouvent au même endroit et, progressivement, Ia jeune femme semble sortir la tête de l’eau. Mais au septième jour, Luca est introuvable, Iris comprend alors qu’elle ne le reverra plus. Ce qu’elle ignore en revanche ce sont les raisons de sa disparition. Mais une chose est certaine, la semaine qui vient de s’écouler avait quelque chose de magique … au sens propre du terme.
cvt_le-plus-bel-endroit-du-monde-est-ici_9066
Un style simple et fluide pour ce petit conte philosophique sans prétention, véritable hymne à la vie que l’on dévore d’une traite et que l’on regrette d’avoir fini, tant son atmosphère magique et remplie d’optimisme nous charme.
Un livre qui redonne sourire et sérénité en cas de petite déprime et qui rappelle par bien des aspects « L’Alchimiste » de Paolo Coelho.
(Coup de coeur d’une bibliothécaire)
________________________________________________________________________

Voulez-vous partager ma maison ? / Janine Boissard

9782213686820-001-xElle s’appelle Line, elle a la cinquantaine et elle vient de perdre son mari. Afin de pouvoir garder sa belle maison avec jardin, près d’Angers, elle a décidé de la partager avec trois locataires. Mais alors qu’elle visait une joyeuse et enrichissante cohabitation, c’est l’enfer qui va s’inviter avec la jeune Priscille – ange ou démon ? –, qui cache un redoutable secret de famille. Line en sortira-t-elle indemne ?(www.babelio.com)

Coup de cœur de Janine, 78 ans

__________________________________________________________________

L’amie prodigieuse / Elena Ferrante

« Je ne suis pas nostalgique de notre enfance: elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout: et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. »ob_3efbe6_l-amie-prodigieuse
Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise.
Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition.
Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse. (www.babelio.com)

Coup de cœur de Bernadette, 61 ans

_________________________________________________________________________

Dans les prairies étoilées / Marie-Sabine Roger

rogerMerlin, auteur d’une série BD à succès, perd son vieux copain Laurent, qui lui a inspiré son héros, Jim Oregon. Comment continuer à le faire vivre dans ses dessins, d’autant que dans son « testament », Laurent lui impose deux contraintes pour l’album à venir…. Marie-Sabine Roger s’amuse allègrement à jongler entre deux mondes, celui de la réalité et de la BD, et donne naissance comme toujours à une tribu de personnages tout en couleurs.(www.babelio.com)

Coup de cœur d’une bibliothécaire, 55 ans

________________________________________________________________________

A la table des hommes / Sylvie Germain

Abel, enfant issu de la nature et du monde animal, est né en pleine guerre. Il est adopté par deux frères d’un autre pays qui lui enseignent la culture des mots. Dans sa quête d’identité, il se heurte à la brutalité des hommes sous toutes ses formes.index
Son obscure naissance au coeur d’une forêt en pleine guerre civile a fait de lui un enfant sauvage qui ne connaît rien des conduites humaines. S’il découvre peu à peu leur complexité, à commencer par celle du langage, il garde toujours en lui un lien intime et pénétrant avec la nature et l’espèce animale, dont une corneille qui l’accompagne depuis l’origine. A la table des hommes tient autant du fabuleux que du réalisme le plus contemporain.
Comme Magnus, c’est un roman hanté par la violence prédatrice des hommes, et illuminé par la présence bienveillante d’un être qui échappe à toute assignation, et de ce fait à toute soumission. (babelio.com)

Coup de cœur d’une bibliothécaire, 34 ans

________________________________________________________________________

Plateau / Franck Bouysseplateau

Un couple de vieux paysans, Virgile et Judith, vit à Plateau, un hameau de Haute-Corrèze. En mal d’enfants, ils ont élevé leur neveu Georges dont les parents ont disparu dans un accident de voiture alors qu’il n’avait que 5 ans. Le jeune homme s’installe dans une caravane, en face de la maison de ses parents adoptifs, dans laquelle il accueille bientôt une jeune femme, nièce de Judith.

 

Coup de cœur d’une bibliothécaire, 55 ans

________________________________________________________________________

L’arbre du pays Toraja / Philippe Claudel

index

Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami et réfléchit sur la part que la mort occupe dans notre existence. Entre deux femmes magnifiques, entre le présent et le passé, dans la mémoire des visages aimés et la lumière des rencontres inattendues, L’Arbre du pays Toraja célèbre les promesses de la vie. (www.babelio.be)

Coup de cœur de Josiane, 77 ans

 
 
_______________________________________________________________________
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur / Harper Lee
harper-lee-ne-tirez-pas-sur-loiseau-moqueurDans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.
Coup de cœur de Guy, 63 ans
__________________________________________________________________
D’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds / Jon Kalman Stefansson
a14595« Elle est plus belle que tout ce qu’il a pu voir et rêver jusque-là, à cet instant, il ne se souvient de rien qui puisse soutenir la comparaison, sans doute devrait-il couper court à tout ça, faire preuve d’un peu de courage et de virilité, pourtant il ne fait rien, comme s’il se débattait avec un ennemi plus grand que lui, plus fort aussi, c’est insupportable, il serre à nouveau les poings, récitant inconsciemment son poème d’amour. Elle s’en rend compte et lui dit, si je dénoue mes cheveux, alors tu sauras que je suis nue sous ma robe, alors tu sauras que je t’aime. »(www.babelio.com)
Coup de cœur d’une bibliothécaire, 56 ans
___________________________________________________________________________
Vernon Subutex. tome 1 et 2 / Virginie Despentes
vernon_subutex_tome_1
QUI EST VERNON SUBUTEX ?
Une légende urbaine. Un ange déchu.
Un disparu qui ne cesse de ressurgir.
Le détenteur d’un secret.
Le dernier témoin d’un monde disparu.
L’ultime visage de notre comédie inhumaine.
Notre fantôme à tous. (www.babelio.com)
Coup de cœur d’une bibliothécaire, 56 ans
 
___________________________________________________________________________
Noël en décembre / Bernard Tirtiaux
419txshb-kl-_sx195_Juin 1914, après une année universitaire à Bruxelles, Karla, fille unique d’une famille berlinoise aisée, s’apprête à rentrer chez elle sans avouer à sa famille qu’elle est enceinte. Pendant le voyage, elle accouche prématurément et confie sa fille, Luise, aux fermiers wallons qu’ils l’ont sauvée. La guerre éclate et Luise est élevée avec les autres enfants des fermiers dont le petit Noël, de quatre ans son aîné, qui deviendra son protecteur.
Et lorsque, huit ans plus tard, Karla revient chercher Luise, Noël n’aura de cesse de retrouver celle qu’il aime comme une sour et plus encore. Noël deviendra photographe puis pilote en 1930. Une nouvelle fois, le souffle de la guerre va bouleverser leurs destins et Luise et sa famille vont disparaître dans les camps. Ce beau roman parcourt trente années d’absence et de passion racontées par Noël comme une longue lettre adressée à Luise qu’il espère toujours retrouver. (www.babelio.be)
Coup de cœur de Dominique, 56 ans
_________________________________________________________________________
La septième fonction du langage / Laurent Binet
2246776015Le 25 février 1980, Roland Barthes est assassiné alors qu’il transportait un document sur la septième fonction du langage, une fonction qui permet de convaincre n’importe qui de n’importe quoi. Le commissaire Jacques Bayard et le sémiologue Simon Herzog enquêtent parmi la crème du milieu intellectuel français et découvrent l’existence d’une société secrète, le Logos Club. (www.babelio.be)
Coup de cœur de Bernard, 73 ans
 
________________________________________________________________________
Je voyage seule / Samuel Bjork
La Norvège tout entière est sous le choc : un promeneur a découvert dans la forêt une petite fille assassinée, pendue à un arbre avec une corde à sauter et portant autour du cou un panonceau où figure la mention : Je voyage seule.
Chargée de l’affaire, le commissaire Holger Munch décide de s’assurer l’aide de son ancienne collègue, Mia Krüger, douée d’une intuition imparable. Il part la chercher sur l’île de Hitra où elle vit recluse. Ce qu’il ignore au sujet de Mia c’est qu’elle s’y est retranchée pour se suicider. Or, quand elle regarde les photos de la fillette, elle remarque un détail qui avait jusque-là échappé à tout le monde et comprend qu’il y aura d’autres victimes… (www.babelio.com)
Coup de cœur de José, 66 ans
____________________________________________________________________________
Le sixième sommeil / Bernard Werber
le_sixieme_sommeilA 28 ans, Jacques Klein rencontre dans son sommeil l’homme qu’il sera 20 ans plus tard grâce à une machine permettant le voyage dans le temps via les rêves inventée par le Jacques de 48 ans. Celui-ci le guide pour retrouver sa mère disparue en Malaisie. Arrivé chez les Senoi, un peuple qui maîtrise le rêve lucide, il tente d’apprendre à atteindre le sixième sommeil, le stade de tous les possibles. (www.babelio.com)
Coup de cœur de Claire, 59 ans
____________________________________________________________________________
Ah ! ça ira… / Denis Lachaud
51on6jhaiyl-_sx195_Sur le bord du trottoir, dans la fraîcheur de l’aube, il attend. Dans un instant cet homme va agir sans le moindre état d’âme, et se placer en état de guerre.
Deux décennies plus tard, Antoine sort de prison. Sa fille Rosa n’a pas trente ans, c’est elle qui, pour une large mesure, l’a maintenu en vie pendant tout ce temps.
Nous sommes en 2037, Paris est une ville où il est impossible de se loger, la faillite sociale est infernale, la rébellion gronde, les inégalités sont innommables mais le temps de la révolte ne passe plus par la violence. Lointaines pour la génération de Rosa, ces idées de libération armée sont en quelque sorte périmées : les actions terroristes, les endoctrinements idéologiques n’ont plus de sens, plus de poids, et la démocratie telle que l’a connue l’histoire du XXe siècle a fait long feu. Une autre époque de l’engagement s’est ouverte, celle du passage à l’acte citoyen.
Ah ! Ça ira… est un livre construit sur le réel mais habité de rêves comme devrait l’être tout projet d’avenir, toute utopie sincère. À cela Denis Lachaud a ajouté une pointe d’humour, un peu de fantaisie nécessaire pour considérer l’État et le monde qu’il nous promet…
Première lecture de l’année sur une liseuse ! Et premier coup de cœur..
Le livre a été emprunté sur Lirtuel (http://www.lirtuel.be/)
Pour les curieux, n’hésitez pas à prendre contact avec nous ou à consulter le site internet de Lirtuel, tout y est très bien expliqué. !
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *